dressage-jeune-chiot On Google+
Mon, 18 Jun 2018 11:02:35 +0200
Fordogtrainers France
#Manchette de #dressage pour #chien «Au commandement», faite en polycoton, avec deux poignées internes, à former la morsure correcte des chiots, chiens jeunes et adultes. Dimensions 38 * 28 cm. Rendez-vous sur https://www.fordogtrainers.fr/index.php/manchette/manchette-de-dressage-pour-chien-au-commandement-detail]]>
Wed, 31 Jan 2018 10:24:31 +0100
Fordogtrainers France
#Manchette d'entraînement au #mordant en polycoton «Profondeur de morsure», Réf.: PBB3F, munie de deux poignées intérieures et d'une poignée extérieure. Avec boucle pour attacher la laisse. Dimensions 45 * 22 cm. Destinée au #dressage des chiots et des jeunes chiens. Plus d'info sur https://www.fordogtrainers.fr/index.php/manchette/manchette-de-dressage-chien-profondeur-de-morsure-detail]]>
Mon, 08 Jan 2018 20:14:52 +0100
نسوانجي حريم
Dresser un chiot pour la chasse est un véritable travail qui demande énormément de patience et beaucoup de techniques. Vous regardez votre chiot, en étant motivé et plein d’espoirs j’en suis sûr. Vous avez envie que votre chiot devienne celui qui vous accompagnera tous les week-ends à la chasse et qui fera correctement son travail.
Rassurez-vous, vous allez y arriver et lui aussi.Je vous donne aujourd’hui tous les conseils dont vous avez besoin pour que votre chiot soit le meilleur chien de chasse possible.

27392051_m

Mes conseils
Je vais commencer par vous donnez quelques conseils. Ils sont importants et vous devez en tenir compte (je vous surveille) si vous souhaitez que tout se passe bien et surtout, ils sont essentiels pour réussir le dressage pour la chasse de votre chien.

Sachez tout d’abord qu’on ne se décide pas comme ça de faire un tel dressage et que l’on ne lâche pas son chiot en pleine nature sans aucune préparation. Il ne va rien comprendre et surtout, c’est une très mauvaise technique. En faisant comme cela, il va surtout apprendre à avoir peur des tirs, du gibier et de la chasse en général. Il est très fréquent de voir des chiots prometteurs avec un potentiel gâché par un mauvais départ.

Ne commencez pas trop tôt le dressage pour la chasse. Il doit d’abord connaître les ordres de base. Vous pouvez suivre cette formation ➡ « Les 7 leçons essentielles pour dresser son chien ». Je vous conseille d’attendre que votre chiot soit au moins âgé de 1 an. Je sais c’est long lorsque l’on aime la chasse et vous êtes sans doute impatients, mais vous allez devoir patienter si votre chiot à 3 mois par exemple. Aller trop vite en besogne est une erreur souvent commise.

Quels chiots pour quelle chasse ?
C’est l’une des questions que vous vous posez sans doute si vous n’avez pas encore adopté votre chien. Je vous propose ce petit guide pour y voir plus clair :

Les chiens d’arrêt
Les chiens courants
Les leveurs de gibier
Les chiens de rapport ou retriever
Les chiens de terrier
Comment dresser son chiot à la chasse

Nous voilà au cœur du problème, il était temps, je sais. Dresser son chiot pour la chasse doit se faire étape après étape. Je vous conseille de le favoriser à la chasse en l’amenant dès son plus jeune âge avec vous lorsque vous allez chasser. Vers 6 mois, les choses sérieuses peuvent commencer avec le débourrage.

Le débourrage
Le rappel et l’arrêt
Le coup de feu
Pour le reste du dressage et pour finaliser tout ça, je ne saurais que vous conseillez d’aller voir un professionnel. Il existe également de très nombreux livres qui sont de véritables alliés et une aide précieuse pour dresser son chien pour la chasse.

Les meilleures ventes en Livres
education-du-chiot-pour-la-chasse

amazon
la-formation-du-chien-de-chasse-

amazon
je-dresse-mon-retriever

amazon
je-dresse-mon-chien-arret

amazon
Dresser un chien pour la chasse prend au moins deux ans. Je préfère être franc avec vous. Il faut que vous sachiez aussi que même avec un dressage optimal qui valorise les qualités naturelles de votre chien, il ne peut pas changer les dispositions génétiques acquises à la naissance.

Aucun chasseur ne peut dire que son chiot sera un crack de la chasse. Mais hop hop hop on reste confiants, on croise les doigts (après avoir posé votre fusil hein), on dresse son chien dans les règles de l’art et tout va bien se passer. Encore une fois, je crois en vous et en votre chien.

Conclusion
Un vrai champion pour la chasse est un chien vif, mais réfléchi, complice avec son maître à la chasse, mais également à la maison. Un tel dressage fait partie des plus compliqués, mais une fois que c’est fait, quel bonheur ! Prenez votre temps, le dressage se fait sur le long terme. Consacrez-lui du temps tous les jours.

Savez-vous que 15 minutes par jour peuvent suffire pour dresser votre chien ? Respectez chaque étape, soyez patient et vous attendrez la période de chasse avec encore plus d’impatience puisque vous aurez votre fidèle compagnon à vos côtés.



banniere 15 min
Notez ce contenu
ÉCONOMISEZ SUR VOTRE ASSURANCE POUR CHIEN SANS RÉDUIRE LA QUALITÉ
DEMANDEZ VOTRE DEVIS COMPARATIF 100% GRATUIT !


Vous aimerez également...

6 conseils pour transformer votre chien en chien de...

Comment réussir le dressage de votre chien de chasse...

Les 3 principes du dressage classique

Le dressage visuel ou leadership : l’éducation par les...

Une méthode basée sur la récompense : le clicker...

Je vous dis tout sur la méthode naturelle de Joseph...
Toutes nos formations
➡ Dressez Votre Chien en 15 Minutes par jour➡ Les 7 Leçons Essentielles Pour Dresser Votre Chien➡ La Méthode « STOP Aux Aboiements »➡ Apprenez la Propreté à Votre Chiot ou Chien !➡ Soignez Le Syndrome d’Abandon Chez Votre Chien➡ Les principes de l’éducation canine amicale➡ Comment choisir le chien idéal pour votre famille
❤ La communauté ❤


Copyright © 2016 | Dressagechien.net
Mentions légales - Plan du site - Contact - Qui suis-je- CGU

En poursuivant votre navigation sans modifier


Les différentes étapes du dressage du chiot pour la chasse Dresser un chiot pour la chasse est un véritable travail qui dem...
]]>
Tue, 07 Nov 2017 16:35:31 +0100
Chi Nadoka
...j'ai adopté dans un refuge mon adorable Lulu. Et je peux vous dire que ce qu'il y a dans ce texte est vrai, mais pas dans tous les refuges. Mais les gens qui achète leurs animaux domestiques d'élevage ou pire dans les animaleries (car les animaleries font souvent affaires avec des usines à produire des animaux jai pas besoin de vous expliquer ce que c'est j'espère? et non des élevage certifié qui font stériliser leurs jeune animaux pour ne pas qu'ils servent à la reproduction) il faut se conscientiser! Un chien adulte et dresser pris dans un refuge est souvent beaucoup moins de trouble qu'un chiot pris dans un élevage. Il est déjà propre, s'est souvent déjà les commandes de base en mode assis couché donne la patte. Est souvent super affectif quand l'animal n'a pas de problème de comportement à la base, il y a des cas qui demanderons plus de travail d'avoir été sauvé de la mort.

Quand les être humain vont se rendre compte que les animaux ne sont pas plus con que nous, qu'il le savent ce qui les attendent, l'abandon, la mort. Ils le savent quand ils ont été sauvé et sont aimé dans une nouvelle maison. ma Lulu en est le parfait exemple...

Histoire de mon adoption : il y a un refuge pour chat dans ma ville. Et je pensais depuis un moment à avoir un chat, alors j'ai économisé mes sous. Je suis passé un soir avec mes amis devant et elle était dans la vitrine, car la plupart des chat sont en liberté dans le refuge si ils ont passé l'étape de la quarantaine et qu'ils ont un comportement non agressif envers les autres chats et j'ai eu le cou de foudre. Le lendemain jappelais pour aller la rencontrer. Elle s'appelait cybelle à cette époque, elle n'avait pas encore un an et la bénévole disais qu'elle avait été trouvé bébé à moitié morte par mal nutrition et sans doute amoché par d'autre chat de ruelles. Il lui manquait un gros pourcentage de poids elle était vmt maigre, et il avait dû la raser à plusieurs endroits pour que s'est plaît guérisse. Elle avait sal caractère 😂....quand ma mère avait essayé de l'approcher elle l'avait griffé. Mais j'ai pris mon temps et j'ai réussi à la flatter un peu du bout des doigts. Je suis tombé trop en amour, elle est chez moi depuis bientôt deux ans. Elle est une grosse patate elle est pas si grosse mdr d'affection et de poils. Elle fait des tours comme des saut arrière quand je joue avec elle et elle se lève sur ses pattes arrières pour avoir des gâteries au poulet.

Quand un mois plus tard la bénévole m'a appelé pour me demander comment elle allait, elle n'en revenait pas qu'elle est si changée, le petit chat qui était tellement difficile d'approcher qui restait caché était devenu le chat le plus affectueux de la planète. Elle a compris que je l'ai sauvé

Sauvé aussi des animaux!


Lulubelle aujourd'hui :
https://plus.google.com/113397688570433018009/posts/YUKsYBNufwD

 
Chi Nadoka:

"Lettre d'un employé de fourrière

Je crois que notre société a besoin qu'on attire son attention là-dessus. En tant que responsable d'une fourrière, je vais partager quelque chose avec vous... un regard de l'intérieur, si vous me le permettez.
Tout d'abord, tous les vendeurs/éleveurs d'animaux devraient travailler au moins UN JOUR dans une fourrière.
Peut-être qu'en voyant ces regards tristes, perdus... les yeux troublés, vous changeriez d'avis sur l'élevage et la vente à des personnes que vous ne connaissez même pas.

Ce chiot que vous venez de vendre finira probablement dans ma fourrière quand il ne sera plus une jolie boule de poils.
Alors... comment vous sentiriez-vous si vous saviez qu'il y a 90% de chances que ce chien ne sorte jamais de la fourrière s'il y arrive seulement ? Qu'il soit de race ou non. 50% des chiens qui entrent dans mon centre, abandonnés ou venant de la rue, sont de race pure...

Les excuses les plus fréquentes que j'entend sont :
“Nous déménageons et nous ne pouvons pas emmener notre chat/chien”.
Vraiment ? Où déménagez vous pour ne pas pouvoir prendre d'animal et pourquoi avoir choisi cet endroit et pas un autre où vous pourriez le garder ?
“Le chien est devenu plus grand qu'on pensait”. Et quelle taille croyiez-vous qu'un Berger allemand avait ?!
“Je n'ai pas de temps pour m'en occuper” - C'est vrai ? Je travaille 10 ou 12 heures par jour et j'arrive quand même à trouver du temps pour mes 6 chiens.
“Il nous abîme toute la cour” - Pourquoi ne le prenez vous pas à l'intérieur avec vous ?
On me dit toujours “Pas la peine d'insister pour lui trouver un foyer, nous savons qu'il sera adopté, c'est un bon chien”
Ce qui est triste c'est que votre animal ne sera PAS adopté.... et savez-vous combien une fourrière est stressante ?

Laissez-moi vous raconter :
L'animal a 72 heures pour trouver une nouvelle famille à partir du moment où vous la laissez. Parfois un peu plus si la fourrière n'est pas pleine et arrive à se débrouiller pour le garder en parfaite santé.
S'il prend froid, il meurt.
Il sera confiné dans une petite cage, entourré des aboiements et des pleurs de 25 autres.
Il devra se débrouiller seul pour manger et dormir.
Il sera déprimé et pleurera constamment sur la famille qui l'a abandonné.
S'il a de la chance, et si j'ai assez de bénévoles, il pourra être sorti de temps en temps.

Sinon, il ne recevra aucune attention, sauf une assiette de nourriture glissée sous la porte de la cage et quelques giclées d'eau.
Si le chien est grand, noir ou d'une race "bull" (pitbull, mastin…), vous l'avez conduit à la mort du moment qu'il a passé la porte. Ces chiens ne sont généralement pas adoptés. Peu importe qu'il soit "doux" ou "dressé"...
Si le chien n'est pas adopté dans les 72 heures suivant son entrée et que le refuge est plein, il sera sacrifié.
Si le refuge n'est pas plein et que le chien est suffisamment gentil et d'une race attractive, il est possible que son exécution soit repoussée, mais pas pour longtemps.

La plupart des chiens sont mis en cages de protection et sont sacrifiés s'ils montrent la moindre agressivité.
Même le chien le plus calme est capable de changer dans un tel environnement.
Si votre chien est contaminé par la toux du chenil (traquéobronchite infectieuse canine) ou toute autre infection respiratoire, il sera sacrifié immédiatement, simplement parce que les fourrières n'ont pas les moyens de payer des traitements à 150 euros.
Et voici quelque chose sur l'euthanasie pour ceux qui n'ont jamais été témoins de comment un animal parfaitement sain sera sacrifié :
En premier lieu, il sera sorti de sa cage en laisse.
Les chiens pensent toujours qu'ils vont se promener, ils sortent heureux, remuant la queue... jusqu'à ce qu'ils arrivent à la "chambre", là ils freinent tous des 4 pattes.

Ils doivent sentir ou capter la mort ou sentir les âmes tristes qui ont été laissées là. C'est bizarre mais ça arrive avec tous sans exception. Le chien ou chat sera tenu par 1 ou 2 techniciens vétérinaires, en fonction de sa taille et de sa nervosité. Ensuite, un spécialiste de l'euthanasie ou un vétérinaire entamera le processus de trouver une veine dans sa patte avant et il lui injectera la dose de “substance rose”. Espérons que l'animal ne prenne pas peur en se sentant immobilisé. J'en ai vu se griffer eux-mêmes et finir couverts de leur propre sang, rendus sourds par les aboiements et les cris. Tous ne “dorment” pas immédiatement. Parfois ils sont pris de spasmes pendant un instant et se souillent. Une fois terminé, le cadavre de votre animal sera empilé comme un bout de bois, dans un grand congélateur, avec tous les autres animaux en attendant qu'on vienne les chercher comme des déchets. Qu'arrive-t-il ensuite ? Il sera incinéré ? Ils le conduisent à la décharge ? Ils le transforment en nourriture pour animaux? Vous ne le saurez jamais et vous ne vous poserez probablement jamais la question.

Ce n'était qu'un animal et vous pouvez toujours en acheter un autre, non ?
J'espère que si vous avez lu jusqu'ici, vous avez eu les yeux troublés et que vous ne pouvez pas vous sortir de la tête les images qui occupent mon esprit tous les jours quand je rentre chez moi après le travail. Je déteste mon travail, je déteste qu'il existe et je déteste savoir qu'il existera toujours à moins que vous changiez et vous rendiez compte des vies que vous gâchez, bien plus nombreuses que juste celle que vous laissez à la fourrière. Entre 9 et 11 millions d'animaux meurent quotidiennement dans les fourrières et vous êtes les seuls à pouvoir arrêter cela. Je fais tout mon possible pour sauver les vies que je peux mais les refuges (fourrières) sont toujours pleins et chaque jour il y a plus d'animaux qui
entrent que ceux qui sortent.

Je veux juste insister sur ce point : NE FAITES PAS D'ELEVAGE OU N'ACHETEZ PAS D'ANIMAUX TANT QU'IL Y EN A QUI MEURENT DANS LES FOURRIERES.
Détestez-moi si vous voulez. La vérité est douloureuse et la réalité est ce qu'elle est. J'espère juste qu'avec ce texte au moins une personne aura changé d'avis sur l'élevage et l'abandon de son animal dans une fourrière ou sur l'achat d'un chien. Espérons qu'un jour quelqu'un vienne à mon travail et me dise "j'ai lu cela et je veux adopter". Ca vaudrait la peine. Si vous voulez que la situation change, renvoyez ce texte à tous vos contacts."
]]>
Wed, 11 Oct 2017 12:16:23 +0200
Fordogtrainers France
#Boudindemordant pour le travail et les jeu avec le #chien «Match crucial», Réf.: TE18. Modèle en forme de balle 15 cm de diamètre, réalisé en polycoton très résistant avec une poignée en corde nylon renforcée. Adapté aux #jeux et au #dressage des chiots et des #chiens jeunes et adultes. Rendez-vous sur https://www.fordogtrainers.fr/index.php/matos/boudin-de-travail-et-jeu-pour-chien-match-crucial-detail]]>
Mon, 25 Sep 2017 19:04:25 +0200
Caputo Caputo
Pour ceux qui connaissent de vrais bergers ou qui le sont eux-mêmes, ce que je dis est sans surprise.
Le berger est très proche de ses bêtes, il les connait chacune en particulier.

Pour un citadin comme moi, c’était incroyable.

Chaque brebis du troupeau a son propre petit caractère et chaque troupeau a sa récalcitrante qui traine toujours la patte quand il faut sortir, sa téméraire qui est toujours prête à se mettre en danger par curiosité, sa gourmande, qui traine toujours en arrière à la recherche d’un bout d’herbe à grignoter quand il faut s’en aller et qui ne voit jamais le danger.
Mais la grande majorité du troupeau, obéit au doigt et à l’oeil au berger.

Les brebis font une confiance aveugle dans leur berger. C’est impressionnant à observer.

Elles savent qu’il les aime et ne leur veut aucun mal.
C’est ainsi que la brebis, même lorsqu’elle est emmenée pour être abattue, reste docile et totalement confiante quand c’est le berger qui la conduit.
Elle le suit avec un air insouciant et heureux, et c’est le berger qui, au contraire, est abattu!

Chaque fois qu'un de mes aamis berger choisissait un animal pour la vente ou pour un repas, c’était toujours bizarre de voir à la fois sa joie et sa tristesse.
J’ai découvert ainsi, par ce berger qui vivait donc de ses bêtes, que chaque fois qu’un berger vendait ou tuait un animal, c’était pour lui un véritable crève-coeur, une vraie souffrance. Je l’ai observé chez lui et chez ses collègues bergers.

J’ai découvert aussi que les brebis téméraires pouvaient avoir un traitement de choc (on parlerait de maltraitance aujourd’hui) pour les empêcher de prendre des risques et de communiquer aux autres l’envie de les imiter; comme par exemple se voir briser la jambe par le berger, contraint de le faire pour la sauver.
Et lorsque c’était le cas, elles avaient aussi droit à un traitement de faveur, être portées sur l’épaule par le berger pendant les longues marches à la recherche d’herbes grasses.

Et cela pouvait être répété plusieurs fois si nécessaire. Et généralement, après la guérison, elles n’essayent plus de s’enfuir.
Elles avaient été si « bichonnées » par le berger pendant leur convalescence, qu’enfin elles avaient, je pense, compris à quel point elles comptaient pour lui. Ou c’est juste simplement le souvenir de la douleur ne donnait pas envie de recommencer :).

Lors de la transhumance, les bergers se regroupent à plusieurs et mettent ensemble toute leur bêtes.
Une fois à destination, chaque berger s’éloigne dans un coin, et on entend chacun crier en même temps.
C’est un spectacle à voir absolument, c’est vraiment très beau et impressionnant.
On peut voir les brebis courir dans tous les sens pour retrouver, chacune, le berger à qui elle appartient.
Et étonnamment toutes les brebis vont vers le bon berger !
Elles ne se trompent pas de personne.
Les brebis connaissent toutes la voix de celui à qui elles appartiennent.
Bien que le troupeau soit marqué pour être différencié, le moyen le plus simple de regrouper chaque troupeau, c’est le cri !

Le travail de berger est très difficile, et pour une femme, ce n’est absolument pas évident de concilier cela avec une grossesse ou une vie familiale, surtout si on travaille à l’ancienne et que l’on fait du bio !
Alors bravo aux femmes qui exercent aussi ce métier.
Mon ami berger m’a appris que l’agneau était la seule bête que l’on ne pouvait pas trafiquer (piqure pour faire grossir, vaccins, viande en guise de nourriture etc…) parce que chaque fois qu’on introduit quelque chose de pas naturel dans son organisme, il meurt. On ne peut pas duper son métabolisme.

Soit dit en passant, la viande d’agneau est la meilleure qui soit si l’on veut manger une viande bonne au gout et en qualités nutritives aujourd’hui (je ne suis ni bergère, ni bouchère, je n’ai rien à gagner en disant cela, je partage ce que j’ai appris.)

Revenons à nos moutons 😀

Les bergers à l’ancienne travaillent avec des chiens, les chiens de berger.

Savez-vous comment cela se passe?

Pour faire un bon chien de berger, le chien est pris quasiment à la naissance. Il est introduit dans le troupeau.
Je ne sais plus si c’est avant ou après le sevrage du chien.
Il est mis au milieu des brebis pour qu’il grandisse avec elles.
Il va se passer alors quelque chose : le chien va se prendre pour une brebis.
Il va s’identifier au troupeau, il va faire des brebis sa famille.

Le berger va pendant toute cette période de formation emmener le chien partout avec lui et le chien va l’observer faire avec les brebis, apprendre à faire comme lui.
Sauf que le chien ne parle pas, il aboie. Il n’essaiera donc jamais d’imiter la voix de son maitre.

Le chien ayant droit à la même attention que les brebis de la part de son maitre, va s’attacher à ce dernier. Il va l’aimer et l’imiter au point d’avoir le même amour que le maitre pour les brebis.

Il va agir en véritable protecteur du troupeau, prêt à mourir, comme son maître, pour les brebis.

C’est lui, le chien qui ira chercher les brebis égarés sur des zones dangereuses ou impossibles à atteindre par le maitre.

Le chien est la seule véritable aide du berger. Il prévient le maître par ses aboiements de toute présence étrangère (rôdeur, serpent…), il accède au endroits escarpés où peuvent se retrouver les brebis imprudentes pour les ramener au berger qui sans lui ne pourrait pas les atteindre.

Un berger sait que lorsqu’il laisse son troupeau avec ses chiens, il n’a absolument rien à craindre.
Le chien quand le maitre est absent, comme pendant les nuits (moment de grand danger pour un troupeau) ira jusqu’à mourir pour protéger le troupeau en cas d’attaques, notamment par les loups.
Tout étranger qui s’approche d’un troupeau gardé par des chiens est un danger.
Les chiens n’acceptent aucune présence étrangère autour du troupeau.

Il arrive au berger d’être malade ou absent (c’est la hantise des bergers).
Et il n’a alors d’autre choix que de faire appel à un berger itinérant, salarié.
C’est à dire à quelqu’un qu’il va payer pendant son absence pour prendre soin de son troupeau.
C’est ce que l’on appelait autrefois des mercenaires.
Et c’est de là que par analogie, on appelle aujourd’hui mercenaire une personne qui offre ses services pour faire la guerre n’importe où contre de l’argent.

Pendant cet absence du véritable berger, propriétaire du troupeau, si une brebis se retrouve sur un chemin dangereux, le berger, mercenaire ne pourra rien y faire.
Il ne se mettra pas en danger pour une brebis à 100 euros.
Il fera un calcul logique : Est ce que ça vaut le coup de me mettre en danger et risquer la mort pour 100 euros?
Le chien lui, ne se posera jamais cette question.
Il voit un membre de sa famille dans la brebis, un animal que son maître aime et il se lance à sa recherche, jusqu’à ce qu’il la trouve comme le ferait son maître.

Le chien se satisfaisait du regard heureux de son maître s’il parvient à sauver la bête. Il se satisfait de voir la brebis gambader.
Il va se mettre à courir avec la brebis, la pousser à rentrer, à la fois joueur et protecteur.

Après m’avoir donc rappelé tout cela, Le Seigneur ,en pensée ; me redis cette phrase :

« mes brebis entendent ma voix et elles me connaissent, elles ne suivront pas un inconnu. Je suis le seul Berger. Je suis le Bon Berger, il n’y en a pas d’autres ».

Je lui ai alors répondu: est ce que tu veux dire que tu es le seul unique et vrai Pasteur ? Il m’a dit : oui ! Mes yeux ce sont ouverts : j’ai crié:

– Donc tous les pasteurs et serviteurs de Dieu sont les chiens du berger!

Il m’a dit :

Oui !

Le chien de berger ne travaille pas pour de l’argent, il est le seul à comprendre et faire le travail de son maitre et aussi bien que ce dernier.
Il est le seul à mettre sa vie en danger comme le berger pour une brebis. Aucun mercenaire ne fera jamais cela, question de logique.

J’étais fou de joie d’avoir saisir cette révélation : le Bon berger, s’est entouré de chiens fidèles pour s’occuper de son troupeau.

Lorsque je l’ai partagé avec quelques personnes, on m’a rétorqué :

« tu te rends compte de ce que tu dis? Les pasteurs ne vont pas supporter d’être comparés aux chiens du berger. »

Dans un troupeau, il ne peut y avoir deux bergers, mais il peut y avoir plusieurs chiens, et des mercenaires pour aider. Soit on accepte la place du chien, soit on prend celle du mercenaire. Mais le chien est le seul à rester fidèle au maitre.

Le mercenaire lui n’a pas de maitre. Il va au plus offrant.

Autre chose de très intéressante, les brebis savent que le chien n’est pas le maitre.
Elles l’acceptent et lui obéissent parce qu’il les y force, les effraie si nécessaire, sans jamais leur faire de mal.
Elles se sont habituées à sa présence. Mais elles font la différence entre lui et le maitre.

Brebis et chiens connaissent la voix du berger.

Les brebis sont très indépendantes. Elles ne font que ce qu’elles veulent et suivent le chemin de la bonne herbe.
Cela donne beaucoup de travail au chien qui doit observer, garder un oeil sur chacune d’elle, éviter qu’elles ne se dispersent trop, tout en les gardant hors de danger.

Je tire mon chapeau aux pasteurs (chiens de berger) pour ce travail épuisant, qui demande de l’abnégation et surtout beaucoup d’amour.

Beaucoup de chiots se font tuer par les brebis pendant la période de dressage parce que, pour la brebis, le chiot n’est pas un agneau.
Elle y prête peu attention.
Il arrive que le chiot soit piétiné, c’est le danger principal pour lui pendant le dressage.
En plus le chiot est beaucoup plus petit que les agneaux quand il arrive dans le troupeau. il fait lui aussi l’objet d’une grande attention de la part du berger.

Oui, nous chrétiens, brebis du Bon Berger, nous devons regarder les choses de la perspective des chiens de berger – les pasteurs -, et comprendre que nous pouvons aussi devenir un danger pour eux.

Dans un troupeau, la seule protection contre les loups, c’est le chien! De plus en plus de bergers s’aident de chiens, depuis que le loup a été réintroduit dans les zones d’élevage!

A méditer avec l’aide du Saint-Esprit, notre Enseignant.

Les choses ont dû beaucoup changer dans le travail des éleveurs aujourd’hui.
Mais pour mon ami berger qui travaillait encore comme autrefois, il y a un peu plus de 20 ans, les choses se passaient comme j’ai essayé de le décrire. C’était à dire de la même manière qu’au temps du Seigneur.

Cette révélation m’a réconciliée avec le fait de servir Dieu et surtout m’a donné de regarder ceux qui le servent différemment, disons: de la bonne manière 🙂

Que Dieu donne à ceux qui sont à Son service et qui, comme moi, ont besoin de comprendre ce que signifie vraiment être à Son service, de recevoir aussi un éclairage en lisant ce partage, au nom de Jésus.
]]>
Sat, 09 Sep 2017 19:27:29 +0200
Laurence Taquet (Cybelplace)
Dressez votre chien en 15 mn par jour
July 27, 2017
Apprenez Comment un Educateur Professionnel Va Vous Aider à Dresser Votre Chiot ou Votre Chien Adulte en seulement 15 minutes par jour.
Qui ne voudrait pas que son chien se comporte bien avec les gens, les autres chiens et obéisse à toutes les règles …même en votre absence ?

Vous Pouvez Dresser Votre Chien En Moins de 15 Minutes Par Jour !
Si vous avez un nouveau chiot ou un chien désobéissant qui vous cause du stress ou de l’embarras, alors vous êtes absolument au meilleur endroit pour découvrir comment communiquer avec votre chien et le dresser.
Avec les techniques que je suis sur le point de vous révéler, votre chien va devenir bien élevé ce qui rendra les autres personnes envieuses.

Après avoir dressé des milliers de chiens au cours des 14 dernières années, je connais les techniques qui marchent et lesquelles sont les plus efficaces.
J’ai décidé de partager avec vous mes connaissances en écrivant un guide simple qui vous permettra de dresser votre chien vous-mêmes.
J’ai regroupé mes connaissances en rédigeant un eBook (un livre électronique) avec tous les exercices et des centaines de conseils de dressage que vous allez pouvoir utiliser de chez vous.
J'ai intitulé mon eBook: “Dressez votre chien en 15 mn par jour"
En suivant mes conseils et mes techniques, vous allez être capable d’obtenir de votre chien qu’il soit obéissant en moins de 2 semaines….et cela ne prend que 15 minutes par jour!
www.cybelplace.net/dressez-votre-chien-en-15-mn


Cybelplace : Dressez votre chien en 15 mn par jour, Guide de 340+ pages pour apprendre à dresser son chien facilement et rapidement
]]>
Mon, 07 Aug 2017 22:37:35 +0200
mustafa allaui
Les chiots trop couvés par leur mère, sont plus peureux et plus anxieux face à des situations nouvelles et sont de moins bons candidats pour devenir chiens d'aveugle, montre une étude publiée lundi dans les Comptes rendus de l'Académie américaine des sciences (PNAS).
Les chercheurs ont observé 23 chiennes et leurs 98 chiots dans un programme de dressage pour les chiens destinés aux malvoyants, de leur naissance jusqu'à l'âge de 2 ans et demi.
Ils ont constaté que les chiots avec des mères poules qui les léchaient et toilettaient beaucoup et passaient de longs moments avec eux dans leur panier, montraient des degrés élevés d'anxiété en présence d'un objet inconnu.
Ces chiots avaient aussi des difficultés plus grandes pour exécuter certaines tâches comme résoudre des puzzles donnant accès à des friandises.
Les chercheurs estiment que cette surprotection maternelle peut expliquer les 30% d'échec de ces chiens dans le programme d'élevage et de dressage de chiens d'aveugles de l'organisation "The Seeing Eye", dans le New Jersey, qui a participé à cette recherche.
Ces résultats sont comparables à la surprotection des enfants par leurs parents dont les effets ont fait l'objet de nombreuses études.
Selon les experts, trop protéger les enfants peut les conduire à se sentir fragiles et vulnérables voire dévalorisés et désocialisés. Cela peut aussi les amener à se rebeller et à chercher à vivre leurs propres expériences, même les plus risquées.
- Besoin d'adversité -
Des recherches similaires ont déjà été menées avec des souris et des primates mais jamais avec des chiens.
"C'est frappant de voir ces chiots avec leur mère pendant seulement cinq semaines et que cette courte période après la naissance a un effet sur leur réussite deux ans plus tard", relève Emily Bray, une psychologue de l'Université de Pennsylvanie, principale auteure de cette étude.
"Il semble que les chiots ont besoin d'apprendre à faire face à de petits défis très jeunes et si ce n'est pas le cas, cela peut les handicaper ultérieurement", dans ce cas, pour réussir le dressage de guide d'aveugle, souligne-t-elle.
Cette étude a également mis en lumière que la cognition et le tempérament des chiens sont liés au succès ou à l'échec dans ce programme de dressage.
Les chercheurs ont pu ainsi identifier des tests pouvant prédire très jeunes les futures performances des chiens, ce qui va aider les dresseurs à sélectionner ceux qui ont le plus de chances de réussir le dressage.
Une analyse statistique de toutes les données recueillies, y compris des niveaux d'une hormone liée au stress chez les chiennes séparées momentanément de leurs chiots, a révélé des différences d'attitudes entre les mères particulièrement attentives et celles qui l'étaient moins.
Quand les auteurs ont étudié ce qui étaient advenus des chiots deux ans plus tard, ils ont constaté que ceux dont les mères avaient été les plus attentives étaient ceux qui avaient le moins de chance de réussir les épreuves pour devenir chiens d'aveugle.
C'est particulièrement le cas pour les chiots dont les mères s'allongeaient plus souvent pour allaiter comparativement aux chiennes qui s'asseyaient ou restaient debout, des positions plus difficiles pour leurs chiots.
FRANCE24.]]>
Sat, 24 Jun 2017 09:09:11 +0200
Adam Zhuang

 
Adam Zhuang:

Adopter un chien adulte est-il un inconvénient ?

Avant l’arrivée d’Hugo, mon rottweiler de 4 ans et demi, J’avais toujours voulu adopter un chiot. Je croyais que l’expérience serait plutôt chaotique et décevante. Je voudrais raconter mon histoire avec Hugo afin de vous persuader d’adopter (et ne pas acheter) un chien âgé.



Pour commencer, je vis une excellente vie avec Hugo. Je l’emmène partout avec moi, et je passe la plupart du temps à sa compagnie. J’avais voulu adopter un chiot ou un chien de petite taille. Quand je me suis rendue chez les refuges de ma ville, j’ai appris qu’il y avait en adoption seulement des chiens adultes de grande taille. En parlant au responsable, on m’a montré Hugo et on m’a expliqué qu’il venait de l’Italie, du refuge Vacanza Con Cane à Rome. Hugo me fixait les yeux, et j’avais le coup de foudre. J’ai décidé de le prendre coûte que coûte. Je ne connaissais rien de son histoire sauf qu’il a été trouvé abandonné pas loi de refuge. Quand ils me l’ont apporté, il s’est dirigé vers moi comme s’il me connaissait déjà. C’était incroyable vraiment !

Je m’attendais à avoir des problèmes énormes avec lui, mais j’étais étonnée par son comportement. Il m’a obéit tout de suite, il est resté assis et clame dans la voiture, il n’aboyait pas. J’ai attaché un collier électrique de dressage à son coup, mais je l’ai jamais utilisé.

Il était tout simplement formidable et il l’est toujours

Mon conseil, si vous avez de l’espace adopter un chien adulte !

https://www.colliers-de-dressage.com/blogs/collier-de-dressage/adopter-un-chien-adulte-est-il-un-inconvenient


Avant l’arrivée d’Hugo, mon rottweiler de 4 ans et demi, J’avais toujours voulu adopter un chiot. Je croyais que l’expérience serait plutôt chaotique et décevan
]]>
Sun, 11 Jun 2017 15:21:55 +0200
Adam Zhuang

Les premières Promenade avec votre chien


Il faut commence à sortir avec son chiot à partir de 8 semaines. Les promenades lui permettent de vivre des nouvelles expériences. Il y a trois raisons pour commencer les promenades avec votre chiot le plus tôt et le plus fréquemment possible. Premièrement, c’est grâce à la promenade que votre chiot grandisse en un adulte stable et équilibré. Les expériences vécues par votre chiot entre 8 et douze semaines seront enregistrées à tout jamais. C’est pour cette raison que vous devrez offrir à votre chiot des expériences positives pendant cette période. Ensuite, le chiot apprend à être propre en se promenant. Quand vous sortez votre chiot d’une façon régulière, vous lui donnez plus de chances pour faire ses besoins à l’extérieur. Pour que le chiot apprenne à ne jamais faire ses besoins dans la maison, il faut le récompenser à chaque fois qu’il a la bonne habitude. Finalement, la promenade renforce le rapport émotionnel avec votre chiot. Quand vous promenez votre chien, vous partages des beaux moments avec lui, et ainsi l’attachement entre vous se développe. Les promenades vous aident aussi à apprendre à votre chien à vous obéir. Sache aussi qu’il est conseillé d’utiliser un collier de dressage pour chien lors des premières promenades pour mieux contrôler son chien.




https://www.colliers-de-dressage.com/blogs/collier-de-dressage/les-premieres-promenade-avec-votre-chien


Les premières Promenade avec votre chien Il faut commence à sortir avec son chiot à partir de 8 semaines. Les promenades lui permettent de vivre des nouvelles
]]>
Sun, 11 Jun 2017 15:17:48 +0200
Adam Zhuang
Thu, 11 May 2017 11:38:01 +0200
Adam Zhuang
un petit chien

Je m’appelle Leslie, et je crois que j’ai une relation fusionnelle avec mon chien. Ce n'est pas un sentiment que je comprends bien, honnêtement, et sa puissance énorme peut être troublante. J'essaie de rester raisonnable la plupart du temps.


Bien qu'il y ait des années, nous avons décidé de ne pas avoir d'enfants, mon mari et moi avons toujours parlé d’adopter un chien. Nous avons fait beaucoup d’économies avant que nous ayons pu enfin s'offrir un lieu pour accueillir un chien. Avec l’arrive de notre Jack Russel, nous avons changé d’un couple en une famille.

Quand nous sommes arrivés au refuge, nous avons immédiatement cherché le chien J'avais repéré en ligne. Il était plus petit que j'avais imaginé, mais tout aussi mignon. Pour un chiot de dix mois, il semblait sérieux et un peu triste. J’avais tout préparé pour son arrivée : un lieu de couchage et même un collier de dressage pour petit chien. Nous l’avons appelé Uno, parce qu'il est notre premier chien ensemble. Tout de suite, j'ai appris à adorer la façon dont il sentait.

Alors que je pourrais prendre soin de lui avec la même intensité une mère fait de son enfant, je suis tout à fait consciente qu'il n'est pas humain. En fait, c'est pourquoi je trouve que notre attachement l’un à l'autre touchant.

https://colliers-de-dressage.blogspot.com/2017/05/un-petit-chien.html


Quand nous sommes arrivés au refuge, nous avons immédiatement cherché le chien J'avais repéré en ligne. Il était plus petit que j'avais imaginé, mais tout aussi mignon. Pour un chiot de dix mois, il semblait sérieux et un peu...
]]>
Wed, 10 May 2017 09:47:35 +0200
Adam Zhuang
Mon chien s'est perdu


À l'automne de 2006, mon petit chien s'est perdu.

J’avais l'habitude de prendre mon petit chien avec moi quand je vais à faire des courses rapides qui ne nécessitent pas de moi pour sortir de la voiture, et elle aimait venir avec moi. Un certain jour de novembre 2006, elle m'a vu prendre les clés de voiture à l'heure habituelle et s'est tout excité, mais comme j'avais d'autres choses à faire, avant que je ne parte, je lui ai envoyé à l'arrière-cour dans ce bel après-midi d'automne.

Quand je suis revenue J'ai découvert qu'il y avait une ouverture dans la barrière. Elle était nul part. Inutile de dire que j'ai paniqué. Un voisin m'a dit qu'il l'a vue courir après ma voiture quand j'ai quitté.

Immédiatement, nous avons commencé à courir dans le quartier appelant son nom et demandant à tout le monde s’ils avaient vu un petit chien perdu. Nous l’avons cherché jusqu’à 11 cette nuit-là. Pas de chance.

Si quelqu'un l’avais trouvé, notre numéro était sur son étiquette et son collier électrique de dressage. J'ai demandé aux gens de partout. Personne ne semblait l’avoir vu. Je n’arrive pas à croire que le chiot que j'ai élevé depuis qu'il avait 8 semaines pourrait être mort, rien que parce qu'elle voulait venir avec moi.

3 jours plus tard, j’ai reçu un appel d’une vieille femme qui disait qu’un petit chien noir se trouvait dans son jardin. Je suis allée le récupérer sans faute. Il était certainement aussi heureux que moi. Elle n'arrêtait pas de se tortiller comme je l'ai tenu dans mes bras.

https://colliers-de-dressage.blogspot.com/2017/05/mon-chien-sest-perdu.html


Mon chien s'est perdu
]]>
Sun, 07 May 2017 16:27:18 +0200
Adam Zhuang
- dressage-chiot-amstaff conseil  | - dressage-chiot-chasse spécialiste  | - dressage-chiot-aboiement dresseur  | - jeu-de-dressage-de-chiot adresse  | - dressage-chiot-jack-russel près de chez moi  |